Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) – Encyclopédie des étudiants

Certificat d'aptitude professionnelle (CAP) - Fiche éducative de l'Encyclopédie gratuite de l'éducation et du monde étudiant

Encyclopédie éducative des étudiants
Encyclopédie gratuite de l'éducation et des étudiants

Accès aux fiches éducatives :
Recherche définition :

Encyclopédie de l’éducation   Ajouter une définition   Ajouter une vidéo éducative
Certificat d’aptitude professionnelle (CAP)

Certificat d’aptitude professionnelle

Le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) est un diplôme français d’études secondaires et d’enseignement professionnel, créé par la loi Astier en 1919. Il donne une qualification d’ouvrier ou d’employé qualifié (Niveau V) dans un métier déterminé.

Ce diplôme est, avec le BEP, la voie privilégiée d’accès aux métiers de l’artisanat. C’est un diplôme régulièrement réformé afin de répondre aux exigences des professionnels. Il existe environ 250 spécialités de CAP dans les secteurs industriels, commerciaux et des services. Certaines spécialités disparaissent, mais d’autres sont créées. Les diplômés s’engagent souvent dans la vie active. Ils peuvent aussi continuer leurs études : un CAP peut être complété, par exemple, par une mention complémentaire (MC) ou par une formation complémentaire d’initiative locale (FCIL). Ces formations en un an sont des modules d’adaptation à l’emploi. Dans certaines branches, il peut être poursuivi par un Brevet professionnel (BP, à ne pas confondre avec un BEP) et par une maîtrise (à ne pas confondre avec la maîtrise universitaire).

Le CAP couvre un domaine moins large que le BEP (bien que tous deux de niveau V), l’obtention du second pouvant parfois dispenser de certaines épreuves du premier (exemple du BEP Sanitaire et Social pour la préparation du CAP Petite Enfance).

Cycle de formation

La formation se fait en lycée professionnel où l’on prépare le CAP en deux ans après la classe de troisième, ou en un an après un premier BEP ou un premier CAP. Il peut aussi être préparé par la voie de l’apprentissage ou par la validation des acquis de l’expérience (article L.335-5 du code de l’éducation). Enfin, pour certains métiers, la formation peut se dérouler dans des écoles privées spécialisées ; le CAP y est parfois préparé en un an ou moins.

En lycée professionnel, la formation associe enseignements généraux (entre 14 et 16 heures par semaine) et enseignements techniques et professionnels (entre 12 à 17 heures par semaine):

  • L’enseignement général comprend du français, des mathématiques, des sciences physiques (pour les CAP du secteur industriel et bientôt pour tous) de l’histoire et de la géographie, une langue vivante, un enseignement de vie sociale et professionnelle, de l’éducation physique et sportive. Cet enseignement est destiné à fournir les bases d’une culture générale axée sur le monde moderne. La langue vivante donne lieu uniquement à une épreuve facultative.
  • L’enseignement technologique et professionnel occupe un peu plus de la moitié des heures d’enseignement. Il se déroule sous forme de cours, de travaux pratiques et de travaux en atelier, en laboratoire ou sur le chantier en fonction de la spécialité. Il s’agit d’acquérir les savoir-faire et la technologie du métier.

La préparation du CAP peut prévoir des périodes de formation en entreprise, de 8 à 16 semaines actuellement, selon les CAP.

Les personnes possédant déjà un diplôme de niveau IV ou V ne sont pas obligées de repasser les épreuves générales sauf celle de vie sociale et professionnelle.


Encyclopédie Wikipédia Cette définition provient de l’encyclopédie libre Wikipédia publiée sous licence GNU FDL. Elle est reprise sur eturama.com à but informatif. Vous pouvez soumettre une modification ou un complément à cette définition sur la page correspondante de Wikipédia. La liste complète des auteurs de cet article est disponible sur cette page. Eturama.com partage les objectifs globaux de Wikipédia.

Laisser un commentaire