Mathématiques supérieures (Maths Sup) – Classes préparatoires et concours d’entrée – Encyclopédié étudiante

Mathématiques supérieures (Maths Sup)


Mathématiques supérieures

Classes préparatoires
scientifiques
1re année
2e année
1ère année
MPSI
PCSI
PCSI-SI
PTSI
BCPST
TB
TSI
2ème année
MP
PC
PSI
PT
TSI
ATS
BCPST
TB


En France, Maths Sup ou Mathématiques supérieures est le nom donné à la première année de classe préparatoire scientifique. Ouverte sur dossier aux bacheliers scientifiques (ou technologiques dans le cas des TSI et TB), elle permet l’accès en Maths Spé ou dans les quelques écoles qui recrutent à ce niveau comme quatre écoles rattachées au groupement des Écoles des mines (« Petites Mines » : Écoles des mines d’Albi, Alès, Douai et Nantes).

Actuellement, les différentes filières de Maths sup sont :

  • MPSI : Mathématiques, Physique et Sciences de l’Ingénieur ;
  • PCSI : Physique, Chimie et Sciences de l’Ingénieur ;
  • PCSI-PC : Physique, Chimie et Sciences de l’Ingénieur option Chimie (option à la fin du premier trimestre de Sup) ;
  • PCSI-SI : Physique, Chimie et Sciences de l’Ingénieur option Sciences de l’Ingénieur (option à la fin du premier trimestre de Sup) ;
  • PTSI : Physique, Technologie et Sciences de l’Ingénieur.

On compte aussi parmi les filières scientifiques des classes préparatoires aux grandes écoles :

  • BCPST : Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre ;
  • TB : Technologie et Biologie (accessible après un bac technologique STL BGB ou agricole STAE exclusivement) ;
  • TSI : Technologie et Sciences de l’Ingénieur (accessible après un bac technologique STI ou STL).


Encyclopédie Wikipédia Cette définition provient de l’encyclopédie libre Wikipédia publiée sous licence GNU FDL. Elle est reprise sur eturama.com à but informatif. Vous pouvez soumettre une modification ou un complément à cette définition sur la page correspondante de Wikipédia. La liste complète des auteurs de cet article est disponible sur cette page. Eturama.com partage les objectifs globaux de Wikipédia.

Laisser un commentaire